Visite organisée par la Société d’Archéologie et d’Histoire à St Amant-de-Boixe en Charente

st amand de boixe

Cette sortie qui  aura lieu le Ier Octobre  comprendra, la découverte de l’Abbaye et des sites remarquables de ses environs.

Le déplacement s’effectuera en voiture individuelle et co-voiturage

8 heures : rendez-vous sur le parking de l’abbaye aux dames, d’où nous partirons après remise d’un dossier de présentation de notre journée, contenant les programme et plans.

9 heures 30 : début de la visite de l’Abbaye, elle se déroulera sous la conduite d’Anaël Vignet responsable des fouilles.

-l’église Abbatiale, remarquable, classée en 1840, dotée d’un orgue renaissance en 2012, grâce aux efforts de l’association Don Rémi Carré. Le mobilier dont quelques éléments sont antérieurs à la révolution et l’essentiel venu au XIX è siècle.

-Le cloître récemment fouillé et restauré.

-Les peintures murales du XIV è siècle, qui ornaient la crypte, sont visibles au musée de l’Abbaye.

-Un réfectoire roman, un cellier voûté de 300 m²…

Jean-Marie Cousset , membre de l’Association Don Rémi Carré, nous accompagnera dans cette visite.

 

12 heures :repas à” l’Auberge de l’Abbaye”, en face de l’abbatiale.

 

14 heures : Visite de la Chapelle la Macarine

macarine gravure milieu 19

La chapelle au XIX è siècle

Le site est connu depuis l’époque gallo-romaine, abandonné au V è siècle suite aux combats entre Francs et Wisigoths.

Au VI è siècle,  un disciple de St Cybard :  Amant, y  installa un ermitage qui devint un monastère, puis  périclita jusqu’à sa ré-édification au XI è siècle  sur le site actuel  de Saint Amant de Boixe. Guillaune V Taillefer, comte d’Angoulême y fera transférer les reliques du Saint au XII è siècle.

L’intervention de l’association ” Au fil du temps”, du groupement foncier forestier de la Macarine et du canton de Boixe, a permis de conserver cet ensemble architectural, simple , unique et émouvant.

Nous prendrons les voitures pour aller voir à proximité :

Le chalet de la Boixe, propriété du Comte de Verninac au XIX è siècle dans lequel séjourna le peintre Eugène Delacroix, son beau-frère.

Le télégraphe Chappe

16 heures : Découverte du Tumulus de la Boixe ( le dolmen B), daté de la première moitié du IV è millénaire avant J.-c, voir de la fin du V è . Classé au titre des monuments historiques, il est le plus volumineux subsistant actuellement. Fouillé  par José Gomez de Soto et restauré sous sa direction par les Monuments historiques, sa visite est du plus grand intérêt.

La pierre dite de “sacrifice”, faisait partie du dolmen A, presque totalement détruit avant 1844.

Ne subsiste qu’un fragment de la dalle de couverture présentant une profonde rainure en V, cette disposition a conduit à interpréter cette pierre comme autel pour les sacrifices ” humains “. Elle aurait été destinée à recevoir le sang des victimes. La réalité semble beaucoup plus simple…

Fin de la journée

Coût de la journée : 35 €

Règlement par chèque à l’ordre de la SAHCM avant le 20 Septembre 2016.

Renseignements :

Michelle Le Brozec : 06 16 57 27 65

– Daniel Tognetti  : 06 09 67 74 16

 

La SAHCM , vous attend nombreux pour cette journée Charentaise qui sera sans nul doute passionnante!

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous pourriez aussi aimer...