Vers la protection de la colonne de la Liberté.

La colonne de la Liberté, située place Blair à Saintes est propriété de la commune.

Lors de la réunion du Conseil Municipal du lundi 21 décembre , il a été délibéré de la proposition de protection de cet édifice.

” Considérant l’avis favorable en date du 12 octobre 2020 de la délégation permanente de la Commission régionale du Patrimoine et de l’Architecture , instance habilitée à émettre un avis sur l’instruction des dossiers en vue de leur protection au titre des monuments historiques ” 

“Considérant que dans le cadre de la procédure de protection , le consentement du propriétaire est une étape nécessaire au traitement du dossier”

Le conseil municipal, après avoir délibéré a adopté cette proposition à l’unanimité.

“Un peu d’histoire”…

La place Blair située dans le faubourg Berthonnière à Saintes fut le lieu de l’érection d’une “colonne de la Liberté” durant la période révolutionnaire. Elle est l’oeuvre de l’ingénieur “Novion”, inaugurée le 14 juillet 1791 par le député Louis-Napoléon Lemercier. A son emplacement avait été enfouie une bouteille contenant la ” Déclaration des Droits de l’homme” et une “Ode à la Liberté” le 8 juillet 1791. Les pierres de son socle proviennent d’un édifice gallo-romain de la ville.

Aujourd’hui la colonne est abandonnée depuis longtemps au milieu de la place devenue un parking , environnée d’un flot de véhicules.

Dédiée à la Liberté , elle en a perdu le symbole qu’elle en a porté à ses début : un bonnet Phrygien , remplacé en 1830 par un drapeau républicain , lui-même disparu. Aucune indication ( plaque commémorative) n’explique sa présence et les circonstances historiques de son érection.

 

Vous aimerez aussi...