Le conseil régional soutient le dossier des aqueducs de Saintes.

grand font

Alain rousset, président du conseil régional de Nouvelle-Aquitaine et les élus régionaux, réunis en Commission permanente, le 8 juillet à l’hôtel de région de bordeaux ont voté un montant total de 248 151 848,55 euros pour 372 dossiers.

Le conseil régional soutient le dossier de préservation et de mise en valeur des aqueducs de Saintes à hauteur de 200 000 euros.

L’aqueduc gallo-romain constitue un marqueur historique fort et un lien patrimonial entre plusieurs communes de l’agglomération de Saintes. Le premier aqueduc aurait été construit dès la fin du 1er siècle av. J-C, à partir d’une source de captage située à la Font-Morillon ( à six kilomètres à l’est de Saintes). Vers le milieu du 1er siècle , un second aqueduc , long d’environ 15 kilomètres, voit le jour. Il permet alors de recevoir les eaux de deux sources, situées au Douhet et à Vénérand. La communauté d’agglomération de Saintes poursuit son travail de préservation et de mises en valeur des aqueducs gallo-romains de son territoire.

Vous pourriez aussi aimer...